Vous êtes ici

Réalité virtuelle (VR)

: 16.10.2018 - 20.10.2018

Bénéficiaire: 
Centre africain de perfectionnement des journalistes et communicateurs (CAPJC : formation continue)

- Réalité virtuelle (VR)

 

PAMT-Formation-Reportage à 360°

Deuxième Cycle de Formation-Production en Reportage 360°

Une nouvelle session de formation-production au reportage vidéo en réalité virtuelle (VR)/ 360° a démarré aujourd’hui (16 octobre 2018) à Tunis et devra se poursuivre jusqu’à samedi prochain.

Tenue dans le cadre du Programme d’Appui aux Médias en Tunisie (PAMT/MEDIA UP) financé par l’Union européenne (UE) et piloté par le Centre africain de perfectionnement des journalistes et communicateurs (CAPJC), cette session vient faire suite à une première qui avait eu lieu du 2 au 6 avril dernier.

Ce nouveau training animé par les deux formatrices internationales Chérine Lakhdar et Sophie Ansel verra la participation de 12 journalistes tunisiens représentants plusieurs médias et issus de diverses régions du pays.

Dans la première partie de la formation, les participants découvriront ou apprendront davantage sur l’émergence d’un nouveau mode d’expression, à savoir, le reportage 360°, la réalité virtuelle, la réalité augmentée, le journalisme immersif, autant de termes identifiant cet outil en vogue servant à créer de nouvelles expériences narratives.

Se dotant des techniques qu’il faut pour passer à l’action, les mêmes apprenants seront à nouveau en conclave à Bizerte (nord tunisien) du 29 octobre au 02 novembre prochain pour la réalisation de certains reportages à 360°.

La vidéo 360° qui a pris son essor fin d’année 2014 et début 2015 ouvre de nouveaux horizons pour la production de reportages, de vidéos et de storytelling. Privilégiant une bien plus importante immersion comparée à la technique 3D, la 360 semble être le futur de la vidéo. D’ailleurs, La BBC, ARTE et d’autres médias s’y sont déjà mis et continuent à creuser leur sillon.

On peut s’exercer à la technique 360° depuis un smartphone ou un ordinateur, mais le mieux est d’utiliser un casque de réalité virtuelle. Le réalisateur peut ainsi orienter l’objectif de la caméra où bon lui semble et le spectateur peut élargir le champ visuel et d’investigation en regardant une vidéo.