Vous êtes ici

Media-training de 50 secrétaires aux Affaires étrangères

21.01.2019

Démarrage de la deuxième phase (21-25 janvier 2019)

La deuxième phase de la formation de 50 secrétaires aux Affaires étrangères en communication publique a démarré aujourd’hui, (lundi 21 janvier 2019), à l'Institut Diplomatique pour la Formation et les Etudes(IDFE), relevant du ministère de tutelle.

S’inscrivant dans le cadre du Programme d’Appui aux Médias en Tunisie (PAMT/ MEDIA UP), ce nouvel apprentissage qui se poursuit jusqu’au 25 du même mois, fait suite à un premier qui avait eu lieu du 7 au 11 janvier dernier, et devra profiter à 24 nouveaux candidats.

PAMT-MAE-Formation

 

Les participants auront ainsi droit à des exercices pratiques ainsi qu' à un perfectionnement relevant des domaines de la communication officielle publique : conférence et communiqué de presse, stratégie et communication de crise et media training avec camera vidèo. Cinq experts tunisiens: Asma Ben garga, Rebh Cherif, Oumayma Sahraoui, Anis Benrayana, Hassen Miaadi et une experte internationale: Janine Stolpe-Kruger ont été sélectionnés pour l'animation de ce media-training.

Une méthode pédagogique participative de type « méta-plan » sera utilisée, les experts ayant recours le plus souvent possible à des exercices pratiques concrets d’appropriation. Les objectifs spécifiques et résultats attendus de ce cycle de formation seront évalués à trois niveaux, notamment par les bénéficiaires au moyen d’un questionnaire anonyme, par les formateurs à travers des tests des connaissances avant et après et par la direction du PAMT, à travers les livrables des formateurs et le suivi qualitatif de l’équipe d’assistance technique (ATA).

Force est de constater que ce training vient répondre à une demande du Ministère des affaires étrangères pour former à la communication certains de ses personnels, avant leur départ en poste à l’étranger, début 2019. Ladite demande avait été adressée à la présidence du gouvernement après la réussite d’une première phase de formation qui avait bénéficié à 60 communicateurs publics centraux et régionaux, formés en photographie et vidèo pour la communication, également dans le cadre du PAMT.