Vous êtes ici

PAMT-Festival international du sahara de Douz

04.12.2018

                                         

                         Signature d'une convention de partenariat

 

       

PAMT-Festival international de Douz
 

 

Le directeur du Programme d'Appui aux Médias en Tunisie (PAMT/MEDIA UP), Said Benkraiem et le directeur du Festival international du sahara de Douz, Sami Bel Haj Taieb, ont procédé, aujourd'hui (mardi 04 décembre 2018), à la signature d'une convention de partenariat à Tunis.

Aux termes de cette convention conclue à l'occasion d'une conférence de presse sur le programme du Festival, le PAMT, Programme géré par le Centre africain de perfectionnement des journalistes et communicateurs (CAPJC), financé par l'Union européenne (UE) et mis en œuvre par Particip en consortium, mobilisera 15 talentueux journalistes ayant pris part aux différentes sessions de formation qu'il avait organisées pour une couverture médiatique innovante des différentes activités du Festival du sahara.

Le PAMT, à travers ces journalistes qui seront encadrés sur le terrain par des experts nationaux et internationaux, contribuera ainsi au rayonnement national et international du Festival. Alors que la direction du festival s'est chargée de faciliter la tâche de l'équipe concernée.

La 51ème édition du Festival international du sahara de Douz se déroulera du 20 au 23 décembre courant à Douz, dans le sud tunisien.

Datant de 1910 où il prenait la forme de marathons de méharées et de jeux folkloriques, le Festival du sahara de Douz s’est pour la première fois internationalisé en 1967, avec l'appui de plusieurs ministères. Avec l’appui du PAMT, le Festival aspire cette année à une bien meilleure visibilité, en vue de mieux servir le tourisme saharien en Tunisie.

Le Programme d’Appui aux Médias en Tunisie vise la formation et l’accompagnement stratégique des acteurs de l’information, de la régulation et de l’éducation aux médias.

Officialisé en juin 2015 par la signature d’une Convention de financement entre la Tunisie et l’Union européenne (UE), ce Programme a, jusqu’ici, financé et organisé des cycles de formation sur des thématiques spécifiques au profit de journalistes, responsables et communicateurs publics tunisiens. Le même Programme prévoit également la fourniture d’équipements audiovisuels et informatiques et la réalisation de dix études sur le secteur médiatique.