Vous êtes ici

Tournoi de pétanque national et annuel à Douz (Reportage )

27.12.2018

Boules de fer et sable chaud

Le réveil se fait aux claquements fréquents des boules de fer sur une place publique située à Douz. Sur un terrain de jeu, installé à l’occasion, des joueurs sont déterminés à accomplir des lancers parfaits de leurs boules d’acier. La pétanque est un sport peu fréquent dans le Sud tunisien, mais ne cesse de prendre de l’ampleur. Depuis 2015, «un tournoi de pétanque national et annuel» a vu le jour à Médenine. Trois ans après, une compétition nationale est organisée pour la première fois aux «portes du Sahara» pendant le Festival international du Douz.

PAMT-Festival international de Douz- Formation-Pétanque-Reportage

De jeunes garçons et des hommes se mobilisent dans la matinée. La plupart s’étirent les bras et s’entraînent à des lancers de pétanque en équipe ou en solo, sur des airs rythmés de musique traditionnelle. A proximité, une table longe ce petit terrain de jeu, sur laquelle sont placés trophées et médailles. Ce tournoi est à l’image du festival de la ville : il se caractérise par la pluralité des participants, tous issus de l’ensemble des gouvernorats du pays, rassemblés à Douz autour d’une passion et non pas dans un esprit d’adversité.

Genèse d’une passion

La concentration reste le mot d’ordre pendant les parties qui se succèdent et ne se ressemblent pas, et ce, pendant toute une journée, désignant au fur à mesure les vainqueurs. Ce tournoi national amical et annuel «des ballons de fer»perdure grâce à l’«Association des jeux individuels de Douz», fondée le 6 juin 2015 et présidée par Taha Ben Omrane. A Douz, 18 autres associations sportives se sont jointes à cette activité dont 23 clubs spécialisés dans la pratique de lancer de pétanque : 2 clubs participants sont originaires de Douz, d’autres d’El Jem, de Tunis, de Médenine, entre autres.

Cet événement est organisé par la Ligue sud-est de pétanque Médenine (Lsepm). Taha Ben Omrane précise : «A Douz, la pratique de la pétanque reste peu fréquente, mais elle ne cesse de drainer des férus, notamment grâce à un entraîneur national basé ici : Mustapha El Ghoul».

«Mohamed Anwar», le président de la Ligue sud-est pétanque Médenine, souligne l’importance d’une telle activité qui, pour lui, n’est pas seulement à vocation sportive ou divertissante mais a également un impact important sur le tourisme : selon lui, une poignée d’étrangers y participent en spectateurs ou en participants. A la fin de ce concours, quatre gagnants reçoivent trophées et médailles symboliques.

Mohamed Anwar continue en rappelant fièrement que cette date, celle du 22 décembre 2018, correspond à l’anniversaire de la XXIe année de création de la Ligue sud-est pétanque Médenine, qui a à son actif plus de 560 exploits dans différentes disciplines, dont 48 titres nationaux.

La différence d’âge entre les «pétanquistes» ne semble pas être un obstacle : adultes et enfants se côtoient et s’affrontent pendant toute une journée. La participation des filles est inexistante actuellement à Douz, mais pas à Médenine et dans d’autres localités du Sud. Le tournoi sportif s’achève dans une ambiance conviviale en rendant la rue au brouhaha du festival de Douz.

 

-------------*Ce travail a été réalisé dans le cadre d’une formation-production du Programme d’appui aux médias en Tunisie. Cette activité a impliqué, du 19 au 23 décembre 2018, 14 journalistes de différents médias tunisiens dans la couverture du Festival international du Sahara de Douz et de sa région. Leurs productions sont publiées dans leurs médias, et consultables sur la page facebook du PAMT (https://bit.ly/2GH5HkX) et les sites (www.mediaup.tn) et (www.capjc.tn).